non_720px

Il n'y a aucun espoir. La nature ne les aime pas.

Oui...Mais...

 

Ils ont fait l'échographie testiculaire du zhomme et...Tout est normal...Et...L'échographe dit que la chute du nombre de zozos est due au stress et que les anomalies sont dues au tabac. Et...Zhomme fume moins. Et...Zhomme n'a plus aucune raison d'être stressé...Et...Elle sait quoi prendre pour faire tenir le bébé...Et....Tout est donc possible.

Ils sont en vacances, loin de chez eux, loin des soucis, entourés du cocon réconfortant familles-amis. Ils peuvent faire tous les travaux pratiques qu'ils veulent! Ils ne penseront qu'à ça! Méthodiquement. Tous les deux jours pour laisser le temps aux zozos du zhomme de se renouveler entièrement. Elle prendra tous les jours ses vitamines et son aspirine. Rien ne peut atteindre leur moral.

Et puis, si ça ne fonctionne pas, peu importe, le mois prochain, c'est la FIV! Le mois prochain, elle sera enceinte. Qu'est-ce qu'un mois de plus après plus de deux ans d'attente?

 

Oui mais...Si ça fonctionne et que ça ne tient pas, la FIV sera repoussée... Après tout, s'ils attendent encore d'entrer dans le protocole, c'est parce qu'elle est tombée enceinte naturellement huit mois avant et que gygy pense que la qualité du sperme peut s'améliorer rapidement. Qu'il y a encore un espoir. L'échographe l'a dit aussi: rien n'est irréversible.

A cinq jours d'un possible retard de règles, d'un possible test de grossesse positif,  elle prie que ça n'ait pas fonctionné. Elle prie que ça ait fonctionné. Elle veut que le bébé tienne. Elle sait qu'il ne tiendra pas. Elle sait qu'elle n'est pas enceinte. Elle sait qu'elle est enceinte. Elle a encore tous les symptômes d'une femme enceinte. Elle n'a aucun symptôme d'une femme enceinte.

Elle fera un test. Il sera négatif. C'est encore la fin du monde. C'est un soulagement.