chutjereve

Elle croit qu'elle est enceinte. Peut-être...

Elle réfléchit comme elle déteste qu'on réfléchisse.

Un jour, on a lui a dit qu'enceinte, elle pouvait avoir des courbatures et qu'on les ressentait dès le début. Oh, tiens, ce qu'elle a mal dans les jambes! Certes, il y a une semaine, elle a joué au loup avec des enfants comme si elle avait 5 ans mais elle ne peut quand même pas être rouillée au point de le ressentir une semaine après? Si?

Elle a un peu mal dans les seins, comme quand elle a fait sa GEU. Ce n'est pas très marqué, c'est sur le côté et ses tétons sont marrons.

Elle a des petites nausées et non, ça ne peut pas être dû à un excès de chocolats, elle en mange toujours un peu trop...

Elle a de l'aérophagie, comme sa grande soeur quand elle était enceinte. Oui, on ne vous avait pas dit? C'est glamour une femme enceinte!

Le signe qui ne trompe pas: 2 jours de retard! Enfin, il y a des petits saignements intravaginaux  (comme pour la GEU) mais ça fait déjà 2 jours qu'ils sont là et ils ne se transforment pas en vilaines règles. D'habitude, il ne faut que quelques heures avant de voir les premiers sillons de la rivière pourpre.

Bref, elle espère. Elle en a besoin. En plus, les résultats des analyses bactériologiques du sperme de zhomme sont arrivés. Il n'y a aucun germe! Aucune infection!

Tout est possible...

Elle sait aussi que quand on est enceinte, on a une température corporelle un peu plus élevée. Chez elle, comme elle a fait des courbes de température, elle sait qu'à ce moment-ci du cycle, elle doit tourner autour de 37,2°C pour avoir de l'espoir.

Le lendemain matin, elle vérifiera: 36°8C... Elle fera quand même un test de grossesse: négatif... La pharmacienne qui lui a vendu le test était pourtant optimiste cette fois-ci...

Ses règles arriveront le surlendemain. Ce ne peut même pas être une fausse couche précoce. C'est encore son cerveau qui lui a joué une sacrée farce...